Grève du 19 mars : attaques frontales contre la fonction publique, ne nous laissons pas faire !

11-03-2019

Malgré la contestation en cours, le gouvernement poursuit son agenda ultra libéral. Il vient de présenter son projet de loi issu des réflexions du groupe AP2022 dont la teneur ne surprend personne : destruction du statut des fonctionnaires par le recrutement massif, et sur tous les types de postes, de contractuels en CDD, restriction des prérogatives des instances de dialogue social (CAP, CT et CHSCT), une rémunération et une progression de carrière de plus en plus dépendantes du bon vouloir de son supérieur ….

  • Lire la suite dans le tract ci-après.

Publications assoc|iées

Suite à la réunion du 13 mars entre les syndicats et laFonction publique, le doute n'est plus permis : le gouvernement s'en prend frontalement au statut de fonctionnaire et aux missions de service public. C'est sans précédent. La mobilisation de jeudi 22 mars est une première réaction. Elle doit être forte et se manifester par la grève. Tout le monde est concerné.Lire le co
En complément de l'appel à la grève de l’intersyndicale Fonction Publique, l’USAC-CGT a déposé un préavis de grève pour la journée du 22 mars (comprenant les nuits amont et aval) revendiquant la hausse des recrutements dès 2018. L’USAC-CGT appelle les autres syndicats à faire de même, car c'est ensemble que nous y parviendrons.