CT DGAC du 7 septembre - Fin de règne à la DGAC !

13-09-2018

Ce CT de rentrée a été l’occasion de retrouver une direction manifestement sur la sellette et sur la défensive. L’occasion également de constater, une nouvelle fois, que le protocole ne garantit ni le maintien des effectifs (ICNA notamment), ni le statut des agents puisqu’il vient d’entériner la fin du statut des Ouvriers d’État en permettant l’embauche de contractuels sur leurs missions.Les élections des 4, 5 et 6 décembre prochains seront l’occasion d’élire au CT DGAC, plus nombreux encore, des représentants USAC-CGT défendant les agents et l’avenir d’une DGAC modernisée, ancrée dans la Fonction publique d’État avec l’ensemble de ses missions et disposant des moyens indispensables à son fonctionnement.

Publications assoc|iées

Sur demande des organisations syndicales, un CT DGAC s’est tenu le 22 avril. Ce CT n’aura pas permis d’éclaircir les conditions de reprise « normale » d’activité au delà de la période de confinement si il se confirme que celle-ci s’achèvera bien le 11 mai, ce qui semble encore très aléatoire. Le flou demeure complet sur les conditions de reprise tant que le gouvernement n’a
Un CT à l’image de la conduite des projets importants au SNA : précipitation, pas de documents ou bien pas à jour, absence des sujets prioritaires du SNA. Il aura fallu demander que l’on discute de la reprise des espaces du CRNA, du développement de Nantes-Atlantique et du réaménagement du siège SNA, sujets majeurs mais non prévus à l’ordre du jour essentiellement porté sur les