Dossier Retraites : stoppons le projet de régression sociale

19-07-2019

Le projet gouvernemental confié depuis près de 2 ans à Jean Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, prend forme. Ce dernier fait des annonces au cœur de la période estivale, après un simulacre de concertations orchestré pour détourner l’attention de la population sur les vraies raisons de cette nouvelle réforme régressive.

Publications assoc|iées

La participation dans les Etats Généraux Retraite ICNA est faible, c'est à dire à la hauteur des enjeux affichés des Etats Généraux : que faire des ICNA entre 57 et 59 ans?C'est la seule question posée par l'administration et notre réponse reste pourquoi ne pas maintenir la limite d'âge à 57 ans ?Où en sommes-nous actuellement ? Le bilan se trouve exposé dan
Première réunion des États généraux encadrement et premières joutes pour trouver un accord sur le mandat. Ça promet. L'USAC-CGT met en avant une réduction sensible des disparités salariales entre corps et une gestion non corporatiste des emplois du domaine étude encadrement. Le SNCTA veut maintenir, voire accroître ces disparités.
On a l'habitude des CAP/CPE et des affectations scandaleuses. Pas une sans qu'un ancien responsable du syndicat maison ne soit placé dans la hiérarchie du domaine exploitation. On peut y ajouter dorénavant les retraités que la DSNA garde ou reprend sous des status fumeux. Dernier en date : un ICNA de l'encadrement du SNA-CE qui part en retraite en cette fin d'an
L’USAC-CGT avait en juin interpellé M. le Directeur général sur le sujet sensible du droit individuel des personnels à l’information sur la retraite. Vous trouverez ci dessous la réponse à ce courrier. La DGAC avance mais reconnaît qu’elle ne sera pas en mesure de fournir les informations sur la retraite à