Tract CCAS Exceptionnel du 5 avril 2011

12-04-2011
Après l’annonce, faite par la DGAC début 2011, d’un nouveau gel du budget de l’action sociale, de l’ordre de 500 000 € (faisant suite à deux baisses successives d’un total de 1,5 M€), l’ensemble des organisations syndicales siégeant au Comité Central de l’Action Sociale ont décidé de remettre en début de séance la déclaration suivante au Secrétaire Général :
« Les représentants des personnels au sein du Comité Central d’Action Sociale dénoncent vigoureusement la baisse constante des crédits d’action sociale depuis 2009.
Conscients des difficultés conjoncturelles liées à la crise économique qui n’a pas épargné la DGAC en 2009 et 2010, les représentants des personnels se sont vus dans l’obligation de gérer les restrictions budgétaires imposées.
Mais cette situation, aggravée par un nouveau gel pour 2011 qui conduit à une baisse des crédits d’action sociale de l’ordre de 20%, (faisant passer le budget de 10,5 M€ en 2008 à 8,5 M€ en2011) n’est plus supportable.
Nous demandons en conséquence un retour des budgets de l’action sociale à des niveaux qui nous permettent de fonctionner, faute de quoi les représentants des personnels refuseront de cautionner cette gestion en démissionnant de leur mandat. »

Publications assoc|iées

Depuis les négociations du protocole qui se termine et que nous n’avons pas signé, l’USACcgt demande à ce que l’administration mette plus d’argent sur la protection santé et prévoyance de ses agents. Voici que l’offre référencée dont les signataires ont défini les conditions est déficitaire pour les niveaux 2 et 3, tous les tarifs vont augmenter en 2020 puis probablement en