Strasbourg - effectifs et déplafonnement

14-06-2019

La politique actuelle de la DSNA consiste à n’affecter aucune sortie ENAC dans les approches.

Le sous- effectif touche tous les centres de France, mais la priorité de l’administration est de limiter la casse dans les CRNA, notamment pour y diminuer les régulations, synonymes de sanctions financières.

  • Lire la suite du tract en ouvrant la pièce jointe

Publications assoc|iées

Faute de recrutements, les effectifs IESSA diminuent dans tous les centres opérationnels. L'érosion est particulièrement spectaculaire à Strasbourg puisqu'en novembre 2014 il n'y a aura plus que 7 IESSA par subdivision RNAV et RVT, déduction faite des chefs et des détachés pour le NBT. La situation pourrait rapidement devenir problématique
Le goniomètre est un des plus anciens outils de contrôle. L'administration souhaiterait hâtivement en conclure son obsolescence pour économiser quelques bouts de chandelles. Plutôt que son démantèlement, c'est au contraire son déploiement sur les secteurs SC et SIV qui est urgent.