Dossier Retraites : stoppons le projet de régression sociale

19-07-2019

Le projet gouvernemental confié depuis près de 2 ans à Jean Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, prend forme. Ce dernier fait des annonces au cœur de la période estivale, après un simulacre de concertations orchestré pour détourner l’attention de la population sur les vraies raisons de cette nouvelle réforme régressive.

Publications assoc|iées

Le Conseil des ministres du 6 juin a adopté les modalités du décret sur le retour partiel au départ en retraite à partir de 60 ans, pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans. Pour la CGT, cette 1re mesure positive doit s’inscrire dans une dynamique d'un retour à la retraite à 60 ans pour tous. Il s’agit d’une décision marquante qui rompt avec les politiques menées pa
L'USAC-CGT s’étant il y a quelques mois inquiétée auprès du DG de l’absence de respect de l’information retraite des agents, la réponse vient de parvenir à ceux-ci. Non seulement ils ne reçoivent pas l’information demandée, mais de surcroit, ils devraient pallier aux carences de l’administration incapable de renseigner le Service de Retraites de l'État (SRE). Or la DGAC déti
La participation dans les Etats Généraux Retraite ICNA est faible, c'est à dire à la hauteur des enjeux affichés des Etats Généraux : que faire des ICNA entre 57 et 59 ans?C'est la seule question posée par l'administration et notre réponse reste pourquoi ne pas maintenir la limite d'âge à 57 ans ?Où en sommes-nous actuellement ? Le bilan se trouve exposé dan
Première réunion des États généraux encadrement et premières joutes pour trouver un accord sur le mandat. Ça promet. L'USAC-CGT met en avant une réduction sensible des disparités salariales entre corps et une gestion non corporatiste des emplois du domaine étude encadrement. Le SNCTA veut maintenir, voire accroître ces disparités.