Fonctions support : A vous de décider la suite...

27-04-2022

Nous ne reviendrons pas ici sur les détails de la réforme des fonctions support, dont nous avons maintes fois dénoncé la logique productiviste, mais sur certaines de ses conséquences.

En effet, après quelques mois d'existence, nous recevons beaucoup de témoignages de la part d'agents de ces nouveaux services, nous faisant part de situations de mal-être. Beaucoup de témoignages qui convergent vers un sentiment d'avoir perdu le sens du travail, de ne plus avoir les moyens humains et/ou matériel de rendre le service ...

Nous revenons aussi sur la nécessité de nous organiser collectivement, de mieux nous défendre des incessantes réorganisations, qui altèrent un peu plus chaque jour le service public, celui que nous avons pourtant tous choisi de servir.

Lire le tract de l'USACcgt

Publications assoc|iées

Les agents du SIR Nord se sont réunis en Assemblée Générale début juin et ont fait le constat de la situation désastreuse de leur service après 5 mois d’existence. Ils en appellent à l’administration et plus particulièrement la secrétaire Générale pour remédier, dans les plus brefs délais, les problèmes soulevés dans cette motion.
Quelle que soit la direction de la DGAC dans laquelle vous travaillez, vous avez certainement remarqué le big-bang qui s’est opéré dans les fonctions support depuis le début de l’année et tous les problèmes que cela crée. Nos collègues des fonctions support n’étaient pas demandeurs de cette réforme et la subissent avec une magnitude bien plus forte que
La section USAC-cgt d'Aix-en-Provence participe à toutes les réunions locales concernant la Modernisation des Fonctions Support. Elle était également présente lors de l'entrevue avec la Secrétaire Générale le 10 novembre dernier. Dans ce tract, nous vous expliquons les implications locales de cette réforme, quels services sont impactés, que prévoit l'administratio
Alors que la date du 1er janvier arrive à grands pas, l’USACcgt constate que la mise en place de cette réorganisation est loin d’être prête. D’ailleurs, la direction commence à envisager un décalage de « quelques jours » ou de « quelques semaines ». Le travail est encore conséquent et de nombreux agents sont toujours en attente de réponses à leurs question