GS EFFECTIF IESSA du jeudi 16 février : Motion USAC-CGT

16-02-2012

Bien que le protocole soit dénoncé par des organisations syndicales ultra majoritaires chez les IESSA, l’administration continue à nous imposer les volets néfastes, notamment la suppression des emplois.

Par rapport aux effectifs de référence nécessaires début 2010, notre administration nous impose une réduction d’environ 80 postes IESSA d’ici fin 2013. Et de plus, il faudrait réorganiser les services pour permettre, voire faciliter, ces réductions d'emplois dans les prochaines années !
Si nous participons à cette réunion, ce n’est absolument pas pour cautionner cette politique mais bien pour continuer d'alerter notre direction sur l’impossibilité de fonctionnement qu’elle entraîne, et d’informer les personnels des choix imposés par la DSNA. Nous ne vous aiderons pas à mettre en place cette politique néfaste pour les IESSA et suicidaire pour les services techniques mais nous nous y opposerons.
Nous demandons aux personnels :

  • d’arrêter de se surcharger en travaillant les jours de repos,
  • de refuser les dépassements d’horaires non programmés,
  • de prendre les récupérations auxquelles ils ont droit.

Ne pouvant tout faire avec un effectif diminué, il faudra prioriser les tâches dans le respect absolu des textes régissant les conditions de travail. En premier lieu, l’armement conforme de l’opérationnel et la formation. En conséquence les installations, les tâches de MS, les études, les évaluations des nouveaux systèmes(SESAR, 4-FLIGHT, SYSAT, ect) devront prendre en compte dans leur planification des délais supplémentaires induits par les suppressions de postes.
Dans certains centres, des GT locaux sont créés pour réorganiser les services. Non seulement ces GT locaux font doublons avec ceux des Etats Généraux, mais en plus il n’y a rien à en attendre, leur but étant de trouver à court terme une organisation compatible avec les baisses d’effectifs. Les IESSA ne sont pas responsables de cette politique de suppression de postes, ce n’est pas à eux d’en gérer les conséquences. Nous invitons donc nos sections à ne pas accepter cette cogestion.
L'USAC-CGT, et plus largement la CGT au niveau national, condamne cette politique RGPP et continuera à organiser la résistance dans les services pour s’y opposer.
Il serait temps que la DSNA se donne les moyens de ses ambitions sur le plan technique en chiffrant les réels besoins nécessaires en effectifs pour assurer son avenir, le service qu'elle doit et celui de la profession IESSA.

Publications assoc|iées

La baisse des effectifs IESSA se traduit par de nombreuses réorganisations, une régulation des BO et maintenant la mise en place de contrats de service. Autant d’attaques qui vont impacter largement les services exploitation et donc les conditions de travail des contrôleurs aériens. Ces derniers, pourtant principaux utilisateurs finaux des systèmes gérés par
Le nouveau DSNA a annoncé récemment l’objectif de déployer le système 4F en parallèle de NVCS au CRNA/SO en 2025. Malgré nos multiples mises en garde sur la difficulté le lancer le projet 4Flight au CRNA/SO avec l’effectif actuel, nous n’avons aujourd’hui aucune visibilité ni aucun engagement de la part de notre adm